Visa Nouvelle-Zélande : tout savoir pour obtenir votre e-visa

Visa

Un endroit connu pour ses paysages somptueux, la Nouvelle-Zélande est choisie par des grands réalisateurs pour des tournages de films. C’est aussi un lieu unique pour une découverte de la nature comme les piscines naturelles dans le Northland et les mermaids pools ou encore des lieux paradisiaques comme la Bay of Islands et la péninsule de Coromandel sans oublier les aspects sauvages. Pour y séjourner, un visa est requis  qui peut être obtenu en ligne (e-visa) ou auprès de l’ambassade.

Sommaire

Comment obtenir un visa pour la Nouvelle-Zélande ?

Pour voyager en Nouvelle-Zélande, vous devez avoir les documents nécessaires, comme votre passeport et votre visa pour la Nouvelle-Zélande. L’impératif administratif concernant le visa est que vous devez le procurer à l’avance. C’est-à-dire, pour un premier voyage, vous devez obtenir le visa « Visitor Visa ». Ce dernier peut être obtenu automatiquement en ligne ou encore en suivant les procédures administratives normales dans les consuls ou les ambassades.

La procédure d’obtention d’un visa PVT pour la Nouvelle-Zélande est très simple. La demande de permission de voyager dans le pays se fait sur le site officiel de l’immigration. Il vous prendra environ 1 heure de : 

  • Créer un compte
  • Remplir le formulaire de demande de visa vacances-travail
  • Régler les frais auprès du consulat, soit 280 $NZ
Visa

Combien de temps dure un visa pour la Nouvelle-Zélande ?

Votre type de visa sera déterminé en fonction de votre type et durée de validité de séjour : 

  • Pour un séjour de moins de trois mois : chaque citoyen dans les pays européens, américains et dans le pays de l’Océanie, peut facilement obtenir le Visitor Visa lors de leur entrée en Nouvelle-Zélande. Il s’agit d’une apposition par tamponnage sur le passeport quand vous arrivez à l’aéroport de destination. Ainsi, chaque visa pour la Nouvelle-Zélande avec le marquage est valable pour une durée de validité de séjour de 3 mois et pas plus. Toutefois, assurez-vous que votre passeport soit valide au moins 6 mois avant la date de retour pour que votre visa soit valable.
  • Toujours pour un séjour qui ne dépasse pas les 3 mois : les ressortissants des autres pays doivent avoir le visa de séjour demandé en ligne ou encore dans les consulats et les ambassades. Ce sera donc un visa individuel. Pour voyager en groupe, il vous faudra faire une demande de formulaire en papier.
  • Un visa pour de type programme vacances travail ou le PVT (plus de 3 mois et peut s’étendre jusqu’à 12 mois) peut s’obtenir pour un ressortissant de la France, de la Belgique et du Canada. Pour ce faire, le voyageur doit avoir 18 à 35 ans lors de la demande de visa. Un belge ou un français ou un canadien doit disposer d’un passeport valide au moins 3 mois. Il faut également que vous disposiez d’une police d’assurance santé ainsi qu’une bonne ressource financière. Un visa PVT vous permet de voyager sur le territoire néo-zélandais et de trouver un travail.
  • Un citoyen britannique a droit à un visa PVT avec un séjour qui peut être prolongé jusqu’à 23 mois. Cela concerne également les personnes qui souhaitent faire un séjour permanent ou travailler à long terme.

Il est assez facile de faire un séjour en Nouvelle-Zélande pour certains pays. Il suffit d’avoir un passeport valide ou un contrat de travail pour un long séjour. Pour les autres pays qui n’ont pas l’accord d’utiliser le visa pour la Nouvelle-Zélande, il faut remplir quelques documents avant de passer à la douane néo-zélandaise.

Visa

Quel papier pour aller en Nouvelle-Zélande ?

Depuis le 1er octobre 2019, une autorisation de voyage électronique a été mise en place par le gouvernement de Nouvelle-Zélande appelée : « NZeTA ». Il a une validité de 2 ans pour des séjours jusqu’à 90 jours pour le tourisme. Vous avez droit à un délai normal de 6 mois par an au maximum avec une taxe IVL (International Visitor Conservation and Tourism Levy) y compris dans le tarif du NZeTA, afin de préserver la nature.

Quelles nationalités sont éligibles au NZeTA sur le territoire néo-zélandais ?

Il y a en tout 60 nationalités qui nécessitent l’autorisation électronique pour entrer en Nouvelle-Zélande même si elles sont exemptées de visa. Cela concerne surtout les ressortissants de la France, de l’Union européenne, la Belgique, le Royaume-Uni et la Suisse.

Les tarifs du NZeTA

Dans le cas où vous venez en Nouvelle-Zélande en tant que touriste pour une visite, vous avez un tarif exact pour y entrer autant de fois que nécessaire (durée de validité de 3 mois maximum à la fois). Ce sera 38,75 euros par voyageur (la taxe IVL y comprise). Dans l’autre cas où vous transiter par l’aéroport d’Auckland, vous pouvez choisir le NZeTA Transit, sans sortir de l’aéroport. Si vous avez encore des bagages et des effets personnels à récupérer, il vous faut alors un NZeTA classique, soit 48,81 euros par voyageur et la taxe IVL n’est pas demandée.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrançais
Powered by TranslatePress »